Revue de presse

Occupation du chantier de la mosquée de Poitiers : un loupé de la DCRI ?

Occupation du chantier de la mosquée de Poitiers : un loupé de la DCRI ?

Lundi 10/12/2012

Selon RTL, la DCRI était au courant mais n'a pas pu suivre ...

Source : RTL du 10 décembre 2012

Extraits :
La DCRI était au courant
Samedi 20 octobre 2012, dans la Vienne. Soixante-treize militants d'extrême-droite parviennent, sans être inquiétés, à monter sur le toit de la future mosquée de Poitiers et à déployer deux banderoles. La première au nom de leur mouvement, Génération identitaire ; la seconde, portant l'inscription "Charles Martel a battu les arabes à Poitiers en 732".

Aussitôt, c'est une vague d'indignation. "Haine anti-islam" pour le Conseil français du culte musulman, "condamnation" de Jean-Marc Ayrault, "provocation haineuse et inadmissible" pour Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur.

Une question pourtant aujourd'hui se pose et met en lumière la fragile organisation des services de renseignements : "l'opération médiatique" des extrémistes aurait-elle pu être empêchée ? Une chose est sûre : la Direction centrale du renseignement intérieur disposait d'informations et ne semble pas vraiment s'être mis en branle.

La DCRI a, en effet, prévenu plusieurs services spécialisés de la possibilité d'une opération médiatique des Identitaires sur Paris. La Direction du renseignement de la Préfecture de police (DRPP) a alors multiplié les surveillances, identifié un groupe de neuf personnes portant de gros sacs à dos.

Possible "dysfonctionnement"

Ce vendredi 19 octobre, la filature se poursuit... Les suspects franchissent le périphérique, direction le sud. A Orléans, dans la nuit de vendredi à samedi, les fonctionnaires de la DRPP reçoivent l'instruction d'interrompre la surveillance : trop loin de Paris, pas assez équipé pour poursuivre (les policiers étaient à l'origine partis pour une surveillance dans Paris). Problème : à cette heure, ils ne peuvent contacter aucun service pour prendre la relève. Le lendemain matin, les neuf extrémistes font partie des soixante-treize manifestants en haut de la mosquée. Aucun des soixante-quatre autres n'a été suivi par la DCRI.

Un possible "dysfonctionnement" révélé alors que le ministre de l'Intérieur, ainsi qu'une mission parlementaire, réfléchissent à une meilleure articulation des services de renseignements en France.

Ressources connexes

Nous contacter

Vous désirez obtenir une information d'ordre général ? Donner un peu de votre temps libre ? Offrir une aide matérielle ? Nous soutenir financièrement ? Rencontrer un cadre ou poser une question à la direction ?

Nous écrire

Bloc Identitaire
BP 13
06301 Nice Cedex 04 - France
Email : contact@bloc-identitaire.com

Nous rencontrer

Rencontrer un cadre

À propos

Le Bloc Identitaire - Mouvement Social Européen est né de la rencontre de militants issus de parcours politiques divers mais partageant tous le même rejet du système dominant.